• Eglise besançon

Mercredi 13 mai

S’il y a une chose qui nous a tous touché pendant le confinement, c’est l’importance d’une présence humaine. La solitude est probablement la situation qui fait le plus souffrir dans notre monde. À l’opposé de la pandémie que nous traversons, ses morts s’en vont comme ils ont vécu, dans le silence et l’anonymat. Le besoin d’une présence comme antidote à la solitude est soulignée dès les premières pages de la Bible: “Il n’est pas bon que l’homme soi seul.“ À la suite de ce constat, c’est toujours la même préoccupation de Dieu qui se manifeste dans les paroles de Jésus, l'Emmanuel. “Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l’enverrai.“ Jean 16:7

Jésus devait s’en aller pour accomplir sa Mission jusqu’au bout. Mais déjà il pensait entre-autres, au sentiment de solitude que son absence laisserait. Dès lors il laisse à ses disciples l’assurance d’un autre consolateur. Par la présence de ce nouveau consolateur, Dieu ne serait plus seulement avec les disciples, mais dans leur cœur. “À partir de ce moment, Jésus allait demeurer à toujours par son Esprit dans le cœur de ses disciples. Aussi leur union avec lui était-elle plus intime qu'aux jours où il était personnellement au milieu d'eux. La lumière, l'amour et la puissance de Jésus les transfiguraient, et ceux qui les voyaient étaient dans l'étonnement, et les reconnaissaient “pour avoir été avec Jésus.“ Vers Jésus, p. 115 Le but puissant de l'Évangile n'est pas seulement de rompre notre solitude, mais de nous offrir bien mieux ! Jésus veut vivre en nous, en nous rendant semblable à Lui par le ministère de transformation du Saint-Esprit. Par sa présence en nous, Jésus veut faire de nous des transmetteurs de la vie! Il nous invite donc à réclamer chaque jour le don de Son Esprit, pour que sa présence dans notre vie devienne une réalité de chaque instant, qui fera de nous des ponts vers la vie! “Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.“ Matthieu 28:20 Sujet de reconnaissance :

De Gratiela: “Le sujet de l'amour de Dieu pour Jésus, et de l'amour de Jésus pour nous, est mon sujet préféré de toute la bible. C'est même la phrase de début et de fin de ''La tragédie des siècles'': car Dieu est amour. Tous les jours, je sens tout l'amour que Jésus a pour moi, et à mon tour, je donne cet amour (qui inonde mon cœur) à toute ma famille, sans réserve, sans me dire que s'en est trop, en toute circonstance, plusieurs fois par jour, de différentes manières: par la parole, par mon sourire, par une phrase écrite sur un petit papier que je mets devant leur bols de petit déjeuner, par un geste tendre. Je ne peux pas m'empêcher de montrer tout l'amour que Jésus a mis dans mon cœur, même au delà de ma famille, mes proches, mes amis, mes connaissances, et même mes élèves, mes apprentis et mes étudiants. Je prie beaucoup pour eux, pour leur vie, et ils doivent sentir que j'ai une attitude différente des autres professeurs. Voilà, l'amour de Jésus est si grand, qu'il déborde dans les cœurs de ses enfants…“

REQUÊTES DE PRIÈRES :

✔︎ Prions pour les milliers de nouveaux groupes et églises implantés dans le monde entier afin que ces nouveaux disciples restent forts et dynamiques malgré la crise actuelle. ✔︎ Prions pour les pasteurs et les responsables d'églises dans les pays où les soins de santé sont très insuffisants. ✔︎ Prions pour les stations de radio adventistes du monde entier, afin qu'elles atteignent les personnes dans les pays les plus fermés à l’Évangile.

A propos

Au cœur du quartier de Saint-Claude à Besançon, nous proposons des études de la Bible et des temps partages ensemble. Ouverts à tous et à toutes.

Adresse

Église Adventiste Besançon

40 rue de Trey

25000 Besançon

France

S'inscrire à la newsletter

© 2018-2020 - Site crée par l'église Adventiste du 7eme jour de Besançon