• Eglise besançon

Jour 5 - Semaine de la famille


Jeudi 18 février : Éliminer les schémas négatifs (2ème partie)


Une autre tendance négative qui menace les couples consiste à essayer de résoudre des problèmes qui n’en sont pas vraiment. Ce sont des problèmes qui ne sont en fait que des particularités personnelles, comme la façon dont les serviettes doivent être pliées, la façon d’accrocher le papier hygiénique ou la façon de presser le dentifrice dans le tube. Trop souvent, ces préférences personnelles deviennent des causes majeures de discorde dans le mariage parce que nous oublions le « nous » et avons recours au « je » égoïste. La vérité, c’est que toute relation conjugale implique d’accepter un certain compromis et de renoncer à une partie de son autonomie. Les couples doivent apprendre à laisser de l’espace aux différences de l’autre et accepter le fait que ni l’un ni l’autre n’est parfait. Nous devons apprendre à mettre de côté le péché et l’égoïsme dans notre relation et à faire librement grâce l’un à l’autre.


La dernière tendance négative dont nous parlerons est celle des attitudes dysfonctionnelles. Les couples qui pensent et parlent négativement de leur relation récolteront les fruits d’un mariage médiocre. Nous sommes vraiment ce que nous pensons ! Notre cerveau croit ce qu’on lui dit. Ainsi, les couples qui pensent négativement de leur mariage de façon régulière auront une vision sombre de leur mariage. Au contraire, si la perspective globale de votre mariage est positive, même lorsqu’il y a des difficultés, vous croirez qu’il y a de l’espoir pour votre mariage.


Si vous êtes en couple, prenez le temps de discuter tous les deux dans un esprit de prière. Pouvez-vous identifier des schémas négatifs dans votre propre relation ? S’il vous semble trop difficile d’aborder ce sujet, essayez d’identifier des schémas négatifs dans ce vous voyez dans les relations à la télévision, sur les médias sociaux, etc. Discutez de la façon dont ces tendances négatives contribuent à la détresse dans le mariage. Si même cette démarche vous parait trop difficile, c’est peut-être le moment d’accepter l’aide que Dieu mettra sur votre chemin par l’intermédiaire d’un sage conseiller ou d’un professionnel.


Demain, pour le dernier jour de ce parcours, nous verrons comment construire un mariage fort et heureux.


Aujourd’hui nous prions pour les familles suivantes : NICOLO Maryse ; Famille BRESSLAU Célia ; HALM Estelle ; Famille JACQUES Danielle et Pierre ; Famille MITH Viviane et Setha ; Famille MUNYANEZA Philémon et Lucie ; Famille NKOA Yvonne et Joseph ; PERRETTE Sylvette ; Famille ZAHARIA Gelu et Gabriela ; Célia Bresslau ; Famille PAGNIER Liline.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
A propos

Au cœur du quartier de Saint-Claude à Besançon, nous proposons des études de la Bible et des temps partages ensemble. Ouverts à tous et à toutes.

Adresse

Église Adventiste Besançon

40 rue de Trey

25000 Besançon

France

S'inscrire à la newsletter

© 2018-2020 - Site crée par l'église Adventiste du 7eme jour de Besançon