• Eglise besançon

Vendredi 19 juin

La France, comme de nombreux autres pays, sort progressivement d’une crise jamais connue dans le passée, c’est ce qui nous est souvent rappelé. Après cette “guerre Covid-19,“ va venir l’heure du bilan.

Les pronostics, vous l’entendez comme moi, sont très pessimistes. Et en tant que chrétiens, nous risquons d’être aussi impactés que pendant l’épidémie. Mais le Seigneur nous invite à lever la tête et à regarder une autre réalité, celle de la foi. Le prophète Ésaïe nous donne une belle vision de ce que doit être plus que jamais notre vocation.


“ On t’appellera “…Celui qui répare les brèches“, Esaïe 58.13


C’est bien connu, être réparateur de brèches, c’est souvent un travail difficile, ingrat et parfois dangereux.


Difficile, car souvent il nous oblige à sortir de notre confort personnel, pour nous rendre dans des lieux inconnus et inconfortables. Et cela requiert une capacité d’adaptation, et un esprit d’abnégation pour essayer de trouver des solutions qui consolident la bâtisse. Car des solutions toutes faites, il y en a rarement qui conviennent d’une bâtisse à l’autre. Découragés parfois, l’envie ne manque pas alors de tout raser pour reconstruire du flambant neuf, moderne et plus adapté. Ingrat, car le travail accompli nous met rarement sous les feux des projecteurs de la reconnaissance.


Cela passe souvent inaperçu à l’œil négligeant et distrait. Cela peut parfois nous blesser ou nous décourager, nous donnant envie de jeter l’éponge. Enfin dangereux, car une brèche affaiblit la bâtisse qui risque de nous tomber dessus d’un moment à l’autre. Mais surtout, une brèche, expose la bâtisse aux forces ennemies, et à sa destruction totale.


Quand Dieu a choisi de mettre en route le plan du salut de l’homme, c’est bien pour venir réparer la brèche causée par le péché. Quand Jésus est mort, seul, cloué à la croix, ceci révèle la profonde ingratitude des humains, et leur mépris face à la plus grande preuve d’amour de l’univers.


Dangereux… oui c’est dangereux de perdre son âme à négliger l’œuvre à laquelle Dieu nous invite tous, avec l’une des plus belles promesses : “…Tu seras comme un point d’eau qui ne déçoit pas..“


SUJETS DE PRIERE


✓ Prions pour le déconfinement des églises de Dijon et Besançon, ainsi que pour toutes les personnes les plus à risques de nos églises.

✓ Prions pour un véritable réveil spirituel au sein de nos églises.

✓ Prions pour les jeunes de nos Églises, ainsi que pour nos ainés.

Posts récents

Voir tout

Samedi 4 juillet

Nous voici à la fin de nos 100 Jours de prière. Je ne sais pas comment vous avez vécu ce parcours spirituel dans l’unité avec l’Église mondiale, mais ce fut pour moi un merveilleux défi qui restera po

Vendredi 3 juillet

L’histoire de notre monde est souvent marquée par des crises, des guerres et des catastrophes de tous genres. À la suite de ces événements difficiles, une question revient toujours, aurions-nous pu l’

Jeudi 2 juillet

Tout être humain a le besoin impérieux de sentir qu’il a des racines quelque part. Ceux qui parlent à tort et à travers d’intégration et d’assimilation, manquent manifestement de connaissance et d’exp

A propos

Au cœur du quartier de Saint-Claude à Besançon, nous proposons des études de la Bible et des temps partages ensemble. Ouverts à tous et à toutes.

Adresse

Église Adventiste Besançon

40 rue de Trey

25000 Besançon

France

S'inscrire à la newsletter

© 2018-2020 - Site crée par l'église Adventiste du 7eme jour de Besançon