• Eglise besançon

Lundi 6 avril

Chers amis, et frères et sœurs, Une campagne de levé de fonds a été lancée ces derniers jours, par l’une des personnes les plus influentes de notre pays. L’objectif est d'aider tout le personnel soignant dans sa lutte contre la crise sanitaire que nous traversons et dont beaucoup de soignants ont été eux-mêmes touchés. C’est une belle initiative, que nous devons saluer, en remerciant aussi les généreux donateurs! Par ailleurs une baisse légère du nombre de personnes en réanimation, pour le deuxième jour consécutif, est aussi pour l’Italie, une lueur d’espoir, après plus de 15 000 morts depuis le début de la crise. Mais les appels sont aussi nombreux à ne pas baisser la garde, et à poursuivre le combat pour sauver des vies ! Ces deux bonnes nouvelles et situations me font réfléchir en tant que chrétien. Notre espérance serait-t-elle aussi mesurable? Et comment? Jésus dans le récit de son premier discours apporté par Mathieu, nous fait à tous l’appel suivant: Demandez, et l'on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l'on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.“ Mathieu 7.7-8 Les trois verbes soulignés, mentionnent trois impératifs dans cet appel: demander, chercher, frapper. Ces trois impératifs soulignent dans le contexte, ce que les disciples de Jésus sont invités à faire, face au virus des cœurs fermés au message de l’Évangile. Là où humainement on ne peut rien faire, les disciples sont invités à la prière. Car il n’y a pas d’autres moyen de réanimation du malade spirituel, que la prière adressé à Dieu, dans un engagement concret. Jésus qui prend cette maladie très au sérieux, nous invite à demander, chercher, frapper, et nous serons exaucés. Et Il accompagne ces impératifs de promesses : …on vous donnera, …vous trouverez…on vous ouvrira. Alors, notre espérance peut-elle être mesurable? Je ne sais pas, mais je sais une chose: Dieu a besoin de combattants de prière dans son combat pour sauver des vies. Alors ne baissons pas le garde, et poursuivons le combat dans la prière ! Chaine de prière Locale et Mondiale:

1. Pour Leslie (Besançon) et ses collègues dans la mise en place d’un réseau de soutien professionnel pour les personnels soignants. Pour Claude, qui souffre d’une toux dont elle n’arrive pas à se débarrasser, Et pour Christelle atteint du corona et hospitalisée ce dimanche à Pontarlier. 2. Prions pour la crise sanitaire actuelle aux États-Unis et en Europe. Prions pour que les professionnels de santé puissent obtenir les fournitures nécessaires. 3. Prions pour les professionnels de santé, les agents de sécurité et le personnel des principaux services gouvernementaux à travers les États-Unis et dans le monde entier qui ont contracté le COVID-19 dans l'exercice de leurs fonctions en étant au service des autres. Prions pour leur guérison. 4. Prions pour ceux qui vivent seuls pendant cette pandémie, ceux qui luttent contre la peur et ceux qui ressentent la douleur de l'isolement. Prions pour qu'ils découvrent qu'ils ne sont pas seuls mais que Jésus est à leurs côtés. 5. Prions pour toutes les églises de notre région qui sont fermées à cause du virus. Prions pour que les congrégations trouvent des moyens de rester « ensemble » grâce à la diffusion en direct sur Internet et au témoignage par des moyens appropriés à la « distanciation sociale », et que beaucoup d'autres soient attirées par la vérité en cette période de crise. 6. Prions pour que Dieu ravive la passion dans le cœur de son peuple - une passion nouvelle pour sa Parole, pour la prière et pour la mission!

Posts récents

Voir tout

Samedi 4 juillet

Nous voici à la fin de nos 100 Jours de prière. Je ne sais pas comment vous avez vécu ce parcours spirituel dans l’unité avec l’Église mondiale, mais ce fut pour moi un merveilleux défi qui restera po

Vendredi 3 juillet

L’histoire de notre monde est souvent marquée par des crises, des guerres et des catastrophes de tous genres. À la suite de ces événements difficiles, une question revient toujours, aurions-nous pu l’

Jeudi 2 juillet

Tout être humain a le besoin impérieux de sentir qu’il a des racines quelque part. Ceux qui parlent à tort et à travers d’intégration et d’assimilation, manquent manifestement de connaissance et d’exp

A propos

Au cœur du quartier de Saint-Claude à Besançon, nous proposons des études de la Bible et des temps partages ensemble. Ouverts à tous et à toutes.

Adresse

Église Adventiste Besançon

40 rue de Trey

25000 Besançon

France

S'inscrire à la newsletter

© 2018-2020 - Site crée par l'église Adventiste du 7eme jour de Besançon