• Eglise besançon

Jour 2 - Semaine de la famille


Lundi 15 février : Une relation unique


La Bible parle d’un mariage avec une seule personne : une union monogame. À la Création, une seule Ève a été créée. L’expression répétée « les deux deviendront une seule chair » dans Genèse 2.24 et Matthieu 19.4,5 souligne l’union d’un homme avec une seule femme. C’était le plan idéal de Dieu pour le mariage. D’ailleurs, le mariage en tant que relation monogame exclusive est souvent utilisé comme une analogie de la relation entre Dieu et les humains, qui est un reflet de l’unité de la Trinité. C’est dans les limites de cette exclusivité monogame que les relations humaines les plus profondes et les plus intimes sont renforcées et scellées.


Dans Matthieu 19.6 Jésus déclare : « Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni. » Cela indique clairement que le mariage doit être une relation qui dure pour toujours ; il est d’ailleurs courant d’entendre cette expression lors des mariages : « jusqu’à ce que la mort nous sépare ». Lorsque la relation conjugale repose sur un engagement durable, il y a stabilité dans la relation. Sans cet engagement total, il serait difficile d’atteindre l’unité véritable parce que la relation ne serait pas un espace sûr pour explorer et révéler son vrai soi. Il serait difficile de s’autoriser à être vulnérable dans la relation. L’engagement à vie fait du couple un espace sûr pour exprimer librement ses besoins et sentir : on sait que l’autre personne se tiendra à nos côtés et n’en profitera pas. Même lorsque les inévitables problèmes surviennent, chaque conjoint peut toujours avoir confiance que la relation est assez solide et qu’elle peut être restaurée.


Quand Dieu a célébré le premier mariage, il a « béni » l’homme et la femme (Genèse 1.28). Ce premier couple avait l’approbation de Dieu pour jouir de tous les droits et privilèges du mariage. Et c’est vrai pour tous les mariages qui ont suivi et qui suivent le plan originel de Dieu pour le mariage. La bénédiction du mariage d’Adam et Ève fut brève. Cependant, il y a des éléments de la première bénédiction de mariage qui se trouvent plus tard dans des mariages de l’Ancien et du Nouveau Testament. La cérémonie de mariage était un événement public où la famille, les amis et la communauté étaient réunis pour témoigner et ratifier la mise à part et la bénédiction d’un couple nouvellement marié. La cérémonie de mariage n’est pas seulement un événement culturel ou social ; elle montre publiquement un couple qui fait un pacte devant Dieu et d’autres témoins. Le mariage est sacré et saint et doit toujours refléter la gloire de Dieu.


Aujourd’hui nous prions pour les familles suivantes : BRENEY Huguette ; COLMAGNE Louisette ; GODET Noëlle ; Famille GOLA Elgizela ; Famille GOLA Veli ; Famille GOLA Hasan ; Famille GOLA Sephora ; Famille DEMO ZEKIR ; Famille MARECHAL Bernard et Marie-Ange ; MARECHAL Elise ; SEEVARATMAN Buvaneswari ; Famille IONASCU Mihai et Irina.

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
A propos

Au cœur du quartier de Saint-Claude à Besançon, nous proposons des études de la Bible et des temps partages ensemble. Ouverts à tous et à toutes.

Adresse

Église Adventiste Besançon

40 rue de Trey

25000 Besançon

France

S'inscrire à la newsletter

© 2018-2020 - Site crée par l'église Adventiste du 7eme jour de Besançon