• Eglise besançon

Dimanche 5 avril

Nous voici au début d’une nouvelle semaine, qui marquera sans doute les esprits de millions de personnes, encore plus que les précédentes. Et pour cause, mercredi soir 8 avril commencera pour les juifs la fête de Pessa’h, qui durera jusqu’au 16. Les chrétiens d’Occident commencent eux aussi la semaine sainte, marquée par la fête de Pâques, avant celle des chrétiens d’Orient qui commencera seulement le week-end prochain. Nous le savons, la Pâque prend son origine dans l’histoire de la libération du peuple hébreux de son esclavage en Egypte et de sa protection divine. Elle commence par un temps de confinement commandé par Dieu, avant la libération du joug égyptien. Jésus par sa passion la veille de la Pâque juive, fera de cette fête, le symbole de la libération du péché, pour devenir alors la fête de Pâques chrétienne. La mort et la résurrection de Jésus dont Pâques est le symbole, devient ainsi le fondement de l’espérance chrétienne. Alors oui, la tristesse de millions de juifs et chrétiens de ne pas pouvoir célébrer Pessa’h ou Pâques, du fait du confinement, laissera sans doute une profonde tristesse.

Et si cette expérience permettait de revenir à l’origine et au sens véritable de cette fête, en l’épurant de toutes les traditions qui se sont accumulées, et qui lui ont enlevé tout son sens? Et si cette crise nous permettait de revenir au sens véritable de cette fête, en tissant une relation nouvelle avec celui qui est à la fois agneau pascal, protecteur, libérateur et le rocher de notre espérance: Jésus-Christ. “Car Il me protégera dans son tabernacle au jour du malheur, Il me cachera sous l'abri de sa tente ; Il m'élèvera sur un rocher.“ Ps. 27:5 Chaine de Prière mondiale et locale 1. Prions pour les personnes touchées par la solitude dans les EHPAD ou centres médicaux, et en particulier notre sœur Puvaneswari, hospitalisée depuis plus d’un mois. 2. Prions pour l'Église et les institutions dans les Iles Fidji qui cherchent à être une lumière au milieu d'un monde en plein chaos. Prions pour qu'ils soient des piliers d'espoir et des ancres de stabilité en ces temps difficiles. 3. Prions pour les étudiants missionnaires du monde entier qui survivent à la pandémie COVID-19 loin de chez eux et de leurs proches. Prions pour le courage et la force de ces messagers de l’Évangile. 4. Prions pour toutes les personnes qui risquent de souffrir des retombées économiques que cette crise peut provoquer. 5. Prions spécialement pour les personnes de l'Église en Italie, en France, en Espagne, en Allemagne et dans d'autres pays européens touchés par le coronavirus.

Posts récents

Voir tout

Samedi 4 juillet

Nous voici à la fin de nos 100 Jours de prière. Je ne sais pas comment vous avez vécu ce parcours spirituel dans l’unité avec l’Église mondiale, mais ce fut pour moi un merveilleux défi qui restera po

Vendredi 3 juillet

L’histoire de notre monde est souvent marquée par des crises, des guerres et des catastrophes de tous genres. À la suite de ces événements difficiles, une question revient toujours, aurions-nous pu l’

Jeudi 2 juillet

Tout être humain a le besoin impérieux de sentir qu’il a des racines quelque part. Ceux qui parlent à tort et à travers d’intégration et d’assimilation, manquent manifestement de connaissance et d’exp

A propos

Au cœur du quartier de Saint-Claude à Besançon, nous proposons des études de la Bible et des temps partages ensemble. Ouverts à tous et à toutes.

Adresse

Église Adventiste Besançon

40 rue de Trey

25000 Besançon

France

S'inscrire à la newsletter

© 2018-2020 - Site crée par l'église Adventiste du 7eme jour de Besançon